LES TECHNIQUES NARRATIVES

Quels sont les moyens utilisés par le narrateur pour raconter son histoire ? On en dénombre plusieurs, selon qu’il s’agisse d’un récit à la première personne ou d’un récit à la troisième personne.

Les techniques narratives du récit à la première personne

  • Le monologue dramatique

Le narrateur s’adresse à une tierce personne ou à un public avec une raison particulière de lui raconter cette histoire précise.

  • Le monologue intérieur

Le narrateur est surpris en train de se parler à lui-même. Il réagit à une situation ou à un environnement immédiat.

  • Le courant de conscience (ou flux de conscience)

C’est la retranscription des pensées qui traversent spontanément l’esprit du narrateur. Cette retranscription est caractérisée par un manque de ponctuations, de transitions, de logique apparente.

Les techniques narratives du récit à la troisième personne

  • La narration

Les mots et les pensées sont résumés,  reformulés et  souvent interprétés par le narrateur.

  • Le discours direct

Le narrateur rapporte directement des paroles, telles qu’elles ont été dites, en les mettant entre guillemets. Ces paroles sont précédées d’un verbe introducteur (dire, déclarer, expliquer, annoncer, s’exclamer, s’écrier…). Souvent, les guillemets sont remplacés par des tirets.

Exemple :

Il dit : « Je passerai te voir demain. On en rediscutera. »

                                              ou :

« Je passerai te voir demain. On en rediscutera », dit-il.

  • Le discours direct libre

Les paroles sont rapportées telles qu’elles ont été prononcées mais le narrateur n’utilise ni guillemets ni tirets. Elles se confondent avec son discours.

Exemple :  Il s’avança finalement vers moi. Je passerai te voir demain. On en rediscutera.

  • Le discours indirect

Le narrateur rapporte des paroles sans les retranscrire mot pour mot.  Elles sont intégrées dans son discours et introduites par un verbe introducteur (il raconte que/il affirme que/il prétend que/elle annonce que…).

Exemple : Il a dit qu’il passerait me voir le lendemain. Qu’on en rediscuterait.

  • Le discours indirect libre

Le narrateur rapporte indirectement des paroles en les intégrant dans son discours mais il  n’utilise pas de verbe introducteur.

Exemple : Il s’avança finalement vers moi. Il passerait me voir le lendemain. On en rediscuterait.

  • Le courant de conscience (ou flux de conscience)

Voir la définition ci-dessus.

                                                                           Magali Traauteure et traductrice


Découvrez mes œuvres:

cropped-img_20190201_093734-3.png couverture lignes rouges

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s